Jean Kattus est né à Liège en 1959. Grâce à un ami céramiste, Bruno Marlot, il s’est initié en Provence aux techniques de base du travail de la terre (tournage, émaillage, grès). Il a ensuite participé à diverses formations (raku, construction de fours, terre sigillée) et poursuivi son travail en autodidacte, mais en rencontrant aussi divers céramistes de renom comme Jacques Loly, Alain Hurlet, Tjok Dessauvage et Emile Desmedt.

 

La terre sigillée enfumée est sa technique de prédilection. L’aspect satiné des pièces, longuement polies, et leurs tonalités chaudes créent un univers doux et poétique. Jouant parfois avec la notion d’équilibre, il associe la céramique à des éléments externes, comme des outils ou des branches, pour créer des sculptures qui rappellent notamment l’univers des contes.